Dubaï : tout ce que vous devez savoir pour préparer votre voyage en famille

Dubaï : tout ce que vous devez savoir pour préparer votre voyage en famille

Un autre pays, un autre continent, une autre culture, une autre religion, … des données qui effraient parfois lorsqu’on prépare un voyage à l’étranger avec des enfants.

De retour d’un séjour d’une semaine en famille à Dubaï, on vous dit tout ce qu’on a retenu de notre séjour dubaïote pour vous aider à préparer au mieux le vôtre !

Pas de conseil de visites ou de bonnes adresses ici, juste les infos pratiques pour passer un séjour agréable et sans stress en famille.

 

Vacances à Dubaï : quand et comment y aller ?

 

Doit-on avoir un visa pour entrer à Dubaï ?

Oui et non. Le visa touristique (valable 90 jours) est obligatoire mais délivré gratuitement à votre arrivée (pour les ressortissants belges, suisses et français dans tous les cas).

Vous ne devez même pas prévoir de formalités particulières à votre arrivée, si ce n’est le passage obligatoire par le bureau qui délivre ces visas et tamponnera simplement votre passeport (que vous devrez vous procurer avant votre départ auprès de votre commune).

 

Quelle est la meilleure saison pour des vacances aux Emirats ?

L’idéal est de prévoir votre voyage entre novembre et mars. Les températures varient alors aux alentours des 30°C, idéal pour profiter de la plage (avec ou sans enfants d’ailleurs) et vous permetre de profiter de toutes les activités, y compris du désert, sans souffrir de la chaleur.

En effet, les températures peuvent grimper au-delà des 40/45°C à partir du mois de mai rendant l’atmosphère suffocante et les activités avec les enfants tout à fait impossibles (hormis le shopping !)

Nous y avons passé le réveillon du Nouvel-An et eu des pics de température jusqu’à 34°C le 30 décembre ! Toutefois, Dubaï étant situé sur la côte, un (très) léger vent rend la température tout à fait acceptable pour toute la famille.

Seul inconvénient de cette période, les journées sont en général plus courtes et la nuit tombe vers 17h-17h30. Ce qui, toutefois, permet de profiter de certains avantages (spectacles nocturnes, illuminations des bâtiments et des bateaux sur le Creek) à des heures décentes pour les enfants. Pas plus mal donc.

 

 

Santé et sécurité

 

Faut-il prévoir des vaccins particuliers pour les enfants ?

Non, aucun vaccin obligatoire, autre que les vaccins belges et français (RRO, polio, hépatite, tétanos) n’est nécessaire pour un voyage aux Emirats Arabes Unis.

Si vous devez emporter des antibiotiques ou médicaments particuliers, demande à votre médecin une copie de la prescription à conserver avec le médicament.

Pour une trousse médicale familiale, prévoyez juste un anti diarrhéique, de quoi vous protéger et vous soigner des piqûres d’insectes, un anti-inflammatoire et éventuellement, si vous prévoyez de sortir de Dubaï, des pastilles pour stériliser l’eau.

 

Les soins de santé sont-ils accessibles ?

Comme pour tout voyage, prévoyez une assurance adaptée à votre famille. Mais en cas d’imprévu, les pharmacies et médecins sont très accessibles.

P’tipiyou 3 nous a fait une jolie fièvre à notre arrivée et à la pharmacie du premier centre commercial venu, on m’a délivré très facilement un anti-fièvre après un long interrogatoire en anglais : à combien s’élève la température, depuis combien de temps, qu’avez-vous donné, votre enfant a-t-il bu et mangé, ….

Les pharmaciens ne vous donneront pas n’importe quoi et vous enverront vers un médecin ou hôpital (très bien équipé) rapidement en cas de doute. Vous pouvez faire confiance aux soins de santé dispensés et ne pas être plus méfiants qu’en Europe.

 

Dubaï est-elle une ville sûre ?

Très ! Vous n’avez aucune crainte à avoir au niveau de votre sécurité lors de votre séjour en famille. Quel que soit le quartier nous nous sommes toujours sentis très en sécurité avec les enfants.

Si l’actualité politique de ces dernières années a porté une attention particulière de la communauté internationale sur la péninsule arabique, ce sont essentiellement le Yémen et l’Arabie Saoudite qui sont concernés par les révoltes et l’insécurité. Vous n’avez aucune crainte spécifique à avoir concernant la stabilité politique ou le terrorisme aux Emirats Arabes et à Dubaï.

Ne soyez pas paranoïaques, Dubaï est aussi sûr que n’importe quelle ville européenne et, pour y avoir séjourné une semaine, je dirais même que nous nous y sommes sentis bien plus en sécurité qu’à Bruxelles ou d’autres villes belges: pas de mendiants, pas de vol, pas d'arnaques à l'horizon, de nombreux policiers et gardes dans les rues et aux abords des lieux touristiques, ...

Les contrôles de sécurité sont omni-présents à l’entrée des grandes attractions touristiques (à l’entrée de la tour de Burj Khalifa par exemple vous devrez passer un portique de sécurité et vous soumettre à une éventuelle fouille de votre sac-à-dos).

Nous n’avons de plus ressenti aucune crainte en matière de vol ou d’agression, même la nuit dans les quartiers populaires qui sont très animés et le regard des locaux est toujours bienveillants envers les familles avec enfants. A la limite ils redoubleront d’attention à votre égard, vous laissant traverser même là où ce n’est pas a priori prévu, vous aidant à trouver votre chemin, vous guidant dans le dédale des ruelles de Deira, …

 

Coût de la vie à Dubaï

 

On part en vacances en famille, comment choisir un hébergement adapté aux enfants à coût abordable ?

Bien sûr les quartiers « hype », très fréquentés des touristes et des expatriés proposent en général des hôtels de très grand luxe, pas souvent accessibles au budget des familles.

Deux solutions s’offrent alors à vous pour profiter d’un séjour abordable à Dubaï sans vous priver du confort :

  • opter pour un appart’hôtel, qui vous permet d’économiser sur les prix des repas (tout en proposant souvent le petit déjeuner inclus) 

  • vous ex-centrer un peu en choisissant un hôtel dans un quartier de l’autre côté du Creek, à Deira par exemple ou vers Al-Mamzar. Si vous choisissez de vous déplacer avec une voiture de location, cela ne posera aucun souci de sortir un rien de la ville, au contraire !

 

Quel budget prévoir pour manger, sortir, visiter ?

Le coût de la nourriture, comme des activités, dépendra beaucoup des quartiers dans lesquels vous vous trouvez. Bien sûr les activités touristiques et de loisir, restaurants compris, dans les quartiers de la marina, Down Town, Palm Jumeirah, Burj al Arab etc sont bien plus chères que dans les quartiers plus populaires de Bur Dubaï et de Deira.

Mais comme partout, il est possible de trouver de quoi manger à prix raisonnable. Dans les Centres Commerciaux vous aurez autant de grandes enseignes de restauration rapide qui plairont peut-être à vos enfants, que de la petite restauration abordable : sushis, sandwichs, pâtes et pizzas, etc. On a dégusté un resto Egyptien à la marina, juste à côté d’une plaine de jeux et avec vue à couper le souffle pour 60€ seulement pour 5 personnes. Et on a profité du même budget à la célèbre Arabian Tea House de Bur Dubai.

Un petit tour en dhow ou boutre pourra vous coûter 20€ par personne à Madinat Jumeirah, alors qu’il ne vous en coutera que 1€ à Deira… encore une fois, faites preuve de bon sens et choisissez vos activités en privilégiant les quartiers plus populaires (et tellement plus riches culturellement) de Dubaï. Votre portefeuille vous en sera reconnaissant. Et cela vous permettra de passer des vacances avec un coût qui ne sera pas supérieur à celui de la vie en Europe.

Par ailleurs, on a été assez surpris, au vu des prix demandés pour les attractions touristiques (parcs aquatiques, location de bateaux, sorties dans le désert, etc), de constater que tous les musées à Dubaï (et en dehors, à Abu Dhabi et Al Aïn par exemple) étaient généralement gratuits ou demandaient un tarif d’entrée dérisoire (souvent moins de 1€/personne).

Ne lésinez donc pas sur les petits musées de Dubaï qui vous permettront de mieux comprendre l’évolution de cette ville, son origine et sa culture.

 

Doit-on emporter des dirhams ou est-ce facile d’échanger ses euros à Dubaï ?

Non, n’emportez pas d’AED ! A votre arrivée, échangez quelques euros, soit à l’aéroport, soit à votre hôtel pour vos premières dépenses. Mais n’échangez pas trop car le taux de change dans ces endroits est souvent peu avantageux pour les touristes.

Attendez d’être à Deira ou dans un Mall pour échanger vos euros en dirhams en plus grande quantité (par facilité, retenez que 1€ = 4 AED mais vous pourrez trouver des taux plus avantageux).

Sachez également que la majorité des restaurants, activités touristiques et magasins acceptent les cartes de banque européennes et les cartes de crédit type Visa. Renseignez-vous avant de partir auprès de votre banque pour voir quelle carte il sera plus intéressant pour vous d’utiliser : demandez le taux de change, le % de commission de la banque et le coût fixe éventuel.

Pour nous le paiement par visa était le plus avantageux, suivait ensuite le retrait par visa à un distributeur et enfin le retrait avec une carte type maestro. Inutile donc de vous balader avec des sommes monstres dans vos poches.

Conservez vos petites coupures pour les petits souvenirs, les pourboires et les petits achats, de boisson par exemple.

 

Peut-on négocier les prix ?

Oui, bien sûr, comme dans de nombreux pays orientaux, le marchandage fait partie des coutumes, mais dans une moindre mesure à Dubaï.

Les occidentaux et expatriés sont nombreux et les prix dans les Mall et de nombreux petits magasins sont fixes et fermes. Vous pouvez négocier le tarif de votre taxi et aussi dans les souks et certains petits magasins des quartiers de Bur Dubaï et Deira mais l’exercice est moins répandu que dans d’autres pays.

 

Se déplacer dans Dubaï

 

Quel est le moyen le plus facile pour se déplacer dans la ville ?

Tout dépend de l’endroit où vous logez et de ce que vous voulez faire. Pour se déplacer dans la ville et relier des endroits assez éloignés, l’idéal est le métro : très rapide, propre, calme, deux lignes qui traversent la ville moderne de part en part, un passage toutes les 10 minutes de 5h30 à minuit en semaine (jusque 2h du matin le jeudi et le vendredi), un tarif accessible même pour les familles nombreuses.

.

Station Métro Dubai

Les immenses stations de métro de Dubaï

.

Sinon Dubaï dispose d’un réseau de bus plutôt bien développé avec des bus à deux étages qui ressemblent plus à des autocars, avec la climatisation, et tout le confort. Seul bémol, ils sont plutôt lents mais pour se déplacer dans un quartier précis de Dubaï c’est parfait.

Pour votre confort, ne pas devoir chercher votre chemin et les lignes de transport en commun, optez pour le taxi.

Dernière option, pour une plus grande liberté de mouvement avec les enfants et la possibilité de pousser vos visites un peu plus loin que Dubaï, louez une voiture. On vous dit tout juste après.

Pour le fun, faites un petit tour en bateau : bateau taxi sur le Creek entre Deira et Bur Dubai (folklore assuré !) ou au départ de la marina. Il y a beaucoup de propositions pour les touristes, à des prix souvent exorbitants mais les deux options qu’on vous propose sont très accessibles : environ 1€/trajet pour les bateaux-bus sur le Creek ; 15€ (8€ pour les enfants) pour une croisière d’une heure en Dhow sur le Captain Jack depuis la Marina.

 

Est-ce intéressant de louer une voiture ?

Vous trouverez à Dubaï des agences de locations de voiture locales autant que de grandes enseignes internationales qui vous offrent toutes les sécurités et accessoires dont vous pourriez avoir besoin : assurances, service 24h/24, location de sièges enfants, GPS, …

Vous pourrez bien sûr jouer le luxe et rentrer dans la peau des Dubaiotes en choisissant une voiture de luxe, mais sachez qu’il est tout à fait possible, à petit budget de louer une voiture berline « classique » pour les familles (à partir de 40€ par jour). Attention toutefois que ce type de véhicule n’est pas adapté pour une sortie « dans le désert », que vous pouvez faire avec une agence spécialisée sur place éventuellement. Sinon, prévoyez de louer un véhicule de type 4X4.

Si vous souhaitez vous déplacer beaucoup sur une seule journée ou sortir de la ville pour vous rendre à Abu Dhabi, Hatta, Al-Aïn ou même simplement passer des quartiers « modernes » aux quartiers de Deira et Bur-Dubai moins bien desservis par le métro, la location d’une voiture peut sembler une bonne idée.

C’est aussi un moyen rapide et facile avec les enfants (une petite sieste à prévoir pendant le trajet ? hop ! au dodo) pour relier des quartiers forts éloignés les uns-des autres. N’oubliez pas que Dubaï est une ville très étendue !

Après, les parkings sont nombreux, souvent gratuits, et le prix de l’essence dérisoire. Donc le coût de la location, si vous êtes plusieurs à profiter de la voiture, peut vite être amorti par rapport à des déplacements en transport en commun.

 

Faut-il un permis de conduire particulier ?

En général, les agences de location se satisfont de votre permis de conduire européen mais partez avec un permis de conduire international, à demander à votre administration communale (votre préfecture). En Belgique, il coûte +/- 20 € et est valable 10 ans.

Cela vous évitera des déconvenues si vous devez subir un contrôle de la police ou avez un accident. Une petite précaution qui ne coûte pas grand-chose et peut vous sauver vos vacances !

 

Est-ce facile de conduire dans Dubaï ?

Joker :-) Très honnêtement, nous avons connu un gros pic de stress le premier jour avec la voiture. Les routes (qui sont en général plutôt des autoroutes) comportent de nombreuses bandes de circulation dans chaque sens et il n’est pas toujours facile d’anticiper les changements de direction dans les échangeurs quand on ne connaît pas la ville. Et une erreur d’orientation dans un échangeur peut vite vous faire perdre 10 min (le temps de faire demi-tour à la prochaine sortie, de revenir, ne plus se tromper, …).

Pour éviter de passer le séjour à se disputer, on a pris l’option de télécharger une application GPS gratuite à l’hôtel, application qui fonctionnait ensuite sans wifi (juste avec la géolocalisation de votre gsm) et qui annonçait largement à l’avance les changements de direction, ce qui nous a facilité la vie. Seul inconvénient de ce type d’application, c’est qu’elles vident très rapidement votre batterie. Prévoyez donc un second téléphone ou un chargeur de voyage dans votre sac-à-dos.

Il faudra juste vous adapter à leur mode de conduite à Dubaï, un peu brusque parfois, presqu’à l’italienne, et aux coups de klaxon systématiques lorsque le feu passe au vert, encourageant le premier de la file à foncer à s’engager dans le carrefour.

 

Quelle est la législation concernant les sièges enfants en voiture ?

Il semble que la législation soit en train de changer mais au moment de notre voyage (2016-2017), les sièges autos n’étaient pas obligatoires pour les enfants. Mais n’oubliez pas qu’il en va de leur sécurité avant tout. Si vous pouvez bien sûr louer un siège enfant à l’agence de location de voiture, le prix peut grimper très vite pour quelques jours de séjour.

Nous avions opté pour emporter 2 sièges « galettes » dans nos valises pour les deux plus jeunes mais si vous avez des bébés ou enfants qui ont besoin d’un siège des groupes 0-1-2, pour éviter de vous déplacer avec des bagages trop lourds et encombrants, vous pouvez prévoir un arrêt dans une grande surface (type Carrefour par ex) pour acheter un siège à un prix inférieur à celui de la location. Il fera probablement plaisir à l’hôtel ou à une famille au moment de votre départ.

 

A quoi dois-je être attentif au niveau du code de la route ?

La législation est assez stricte à tout point de vue (hormis, étonnamment, en ce qui concerne les enfants dans la voiture) : aucune tolérance pour la conduite sous l’emprise de l’alcool (faites même une croix sur une petite bière ou un verre de vin), la vitesse est très contrôlée (radars TRES fréquents sur les grands axes et aucune marge de tolérance), obligation d’avoir son permis de conduire sur soi, ….

 

Et si je fais un accident ?

Même en redoublant de précautions vous pouvez vous heurter à un conducteur moins aguerri que vous. Dans tous les cas, ne bougez pas votre véhicule de location et faites appel à la police avant de prévenir directement votre loueur de voiture.

 

Comment fonctionnent les péages ?

Les autoroutes qui traversent Dubaï et sortent de la ville sont, sur certains tronçons, payantes. Mais il n’y a pas d’aires de péages comme en France ou en Europe. Les propriétaires de véhicules font apposer une vignette, appelée SALIK sur leur pare-brise qui est automatiquement scannée par les bornes situées à l’entrée des tronçons payants. Votre voiture de location disposera de cet autocollant et votre loueur vous fera payer le décompte total à la fin de votre séjour.

Pour vous donner une idée, pour 8 jours de location et de nombreux déplacements (1200 km parcourus en 8 jours dans et autour de Dubaï en empruntant systématiquement ces tronçons payants) nous avons payé l’équivalent de 20€.

 

Est-ce facile de se garer dans DubaÏ ?

Oui, étonnamment, c’est assez facile. Parce que tous les Centres Commerciaux et sites touristiques proposent des parkings. Généralement gratuits.

Les seuls parkings que nous avons dû payer étaient à la Marina (mais honnêtement on aurait pu chercher un peu plus pour trouver des zones non payantes dans le quartier mais nous étions attendus pour une virée en bateau) et dans le quartier de Deira (nous avons payé 5€ pour plus de 5 heures de parking près du marché aux poissons et du Souk de l’Or).

A Bur Dubai nous avons profité du parking gratuit de l’hypermarché Carrefour et ailleurs des parkings gratuits également des Mall, ces centres commerciaux gigantesques.

 

 

Comment s’adapter aux traditions locales ? A quoi doit-on être attentifs lors de notre voyage ?

Si la majorité des habitants sont musulmans, Dubaï est aussi une ville d’expatriés et les habitants ont donc l’habitude d’être confrontés à des étrangers avec d’autres coutumes que les leurs.

Ce qui ne vous empêche pas d’être respectueux de leur religion et de leurs coutumes et de prêter une attention particulière à votre comportement dans la ville.

 

Je suis une femme, comment dois-je prévoir de m’habiller à Dubaï ?

Vous verrez vite dans les Centres Commerciaux et sur la plage des touristes habillés comme chez eux : petit short, jupe courte, débardeur, … Si les Dubaïotes font bonne figure devant ces modes vestimentaires, elles sont pourtant peu appréciées et un peu de décence est la bienvenue, par respect pour leur tradition.

Vous ne devez pas être voilée, vous couvrir entièrement des pieds à la tête mais évitez les vêtements au-dessus du genou, les épaules découvertes, les décolletés plongeants ou les vêtements trop serrants.

Le seul moment du voyage où je me suis sentie mal à l’aise par rapport à ma tenue fut à Al-Ain où toutes les femmes portaient la burka noire. Même en pantalon et avec un t-shirt manche longue, les hommes me scrutaient avec interrogation et insistance. Heureusement j’avais emporté un long foulard que j’ai très rapidement, malgré 35°C, enroulé autour de ma tête et mes bras. Pas super confort pour une balade dans les montagnes du Djebel Hafeet mais nécessaire pour ne pas attirer une attention inutile dans Al-Aïn.

.

Al - Ain en famille

.

Notez donc que si dans Dubaï les habitants s’habituent doucement, et malgré eux, à des tenues moins strictes des touristes occidentaux, quand vous sortez de la ville les coutumes sont encore fort ancrées et il vous faudra adapter votre tenue.

 

Dois-je porter le voile ?

Le voile ne sera nécessaire, si vous n’êtes pas musulmane, que pour entrer dans les mosquées et lieux de culte. Pour le reste, si votre tenue est correcte, il n’est pas utile d’emporter un foulard ou voile dans vos valises.

 

Et si je veux manger de la viande de porc ?

Vous en trouverez très peu dans les restaurants et snack en ville mais les grandes surfaces alimentaires proposent en général un espace fraicheur réservé aux étrangers uniquement et dans lequel sont proposés des viandes et préparation à base de porc.

 .

 

J'ai essayé, sur base de notre expérience de voyage, de brosser toutes les questions que nous nous posions avant notre départ pour Dubaï afin de vous aider au mieux à y préparer vos vacances en famille.

J'ai oublié un sujet qui vous interpelle? N'hésitez pas à poser vos questions ci-dessous en commentaires, je ferai au mieux pour y répondre!

.

Cet article vous a été utile? Partagez-le ou épinglez-le sur Pinterest

.

Dubai - Tout savoir pour préparer son voyage en famille

.

D'autres articles que vous aimeriez relire sur le blog

.

Voyager avec bébé en échange de maison

.

Checklist de voyage valise enfant

.

Ras Al Khor Dubai

.

 

3 Commentaires

  • Raharinosy

    Raharinosy 13/08/2018 Reply

    Bonjour, j'aimerai avoir une petite précision sur le besoin de visa ou non pour se rendre a dubai
  • Sawsan

    Sawsan 03/03/2018 Reply

    Bonjour
    Quel est le tarif pour 2 transat et parasol sur la plage publique de Jumeirah Svp. Jai vu des avis disant entre 5 euros et 45 euros. Je suis perdue
    Merci et Bravo super article
    • Tipiyou  Voyageons en famille

      Tipiyou Voyageons en famille 05/03/2018 Reply

      Bonjour, Aucun idée pour être franche! Nous n'avons fait aucune plage payante à DUbaï et profité de la plage gratuite d'Al-Mamzar et celle de la corniche. Un peu décentrée mais géniale pour les enfants. Bon séjour!

Une précision, un avis ? Laissez-nous votre commentaire

Une destination? Un hébergement? Une activité?

Derniers commentaires

Précédent
Suivant