Bali en famille : 3 semaines de road trip avec un enfant sur l'Ile des Dieux

Bali en famille : 3 semaines de road trip avec un enfant sur l'Ile des Dieux

Un road-trip de 3 semaines sur l'ïle des Dieux qui va vous faire rêver!

.

C'est le programme du jour avec My Travel Eyes, une famille belge de globe-trotteurs qui nous emmène à Bali. 

.

De nombreuses familles témoignant sur le blog sont françaises... enfin une famille de petits belges qui voyage avec un enfant! 


Et oui il n’y a pas que les français qui voyagent ;-)


Nous sommes Rudy, Julie et Maena, tout simplement, un informaticien, une employée et une petite fille de 5 ans. Un couple qui continue de voyager mais avec un nouvel objectif, celui de faire découvrir le plus de choses à nos enfants.

.

My Travel Eyes famille voyageuse

.



Vous avez une philosophie assez proche de celle de Tipiyou que vous essayez de transmettre à travers votre blog: celle disant qu’il est possible de voyager avec un enfant. 


Avant d’avoir notre petite Maena, on partait souvent en vacances, nous étions jeunes et libres, on explorait le monde mais maintenant c’est devenu difficile...heu...en fait...non...pas du tout, on continue et c’est encore mieux qu’avant!


Avant d’avoir notre petite fille, on nous disait souvent: “profitez un maximum car après avec des enfants, c’est difficile. Ils ne veulent plus quitter la piscine et vous finirez comme nous dans un all-in”.

Et bien non c’est hors de question, nous allons montrer à notre petite que voyager c’est s’amuser, mais aussi découvrir des choses, rencontrer des gens, apprendre d’autres cultures et d’autres histoires.

C’est en effet pour cela que nous avons décidé de créer notre blog de voyage afin de prouver qu’il est tout à fait possible de continuer de voyager tout comme avant, sauf qu’il faut s’adapter ou se préparer un peu plus mais tout comme l’éducation, le goût du voyage est quelque chose qui s’apprend.

.



Vous avez déjà fait quelques beaux voyages avec votre fille, lesquels?



Nous avons commencé doucement dès qu’elle a quitté le maxi cosi par le sud de la France en voiture. Nous avons parcouru beaucoup de km en profitant de ses siestes dans la voiture pour aller en Camargues, à Monaco, Cannes.

Puis la seconde étape fut l’avion. D’abord un premier contact avec un petit vol d’une heure vers Manchester pour un petit week-end.

Après cette première expérience en avion nous avons parcouru le Portugal de Lisbonne à Faro un road trip avec poussette, la Grèce de Thessalonique au Mont Olympe,le premier voyage sans poussette puis le nord de la Sicile et dernièrement Bali, l’île des Dieux.  



Quels sont pour vous les critères importants pour choisir votre destination de voyage en famille ?



Nous suivons nos envies dans un premier temps, on fait 2 choix de destinations puis on se renseigne sur le budget, le planning, les choses à voir et en fonction de cela on fixe la destination.

Par exemple on hésitait entre le Mexique et Bali: pourquoi Bali? Parce que le tourisme de masse a déjà changé une partie de l’île et on voulait y aller tant qu’il y a encore de l’authenticité et parce que nous avions envie de retrouver la convivialité, la sincérité des gens comme en Thaïlande et nous n’avons pas été déçus.


Quel est votre meilleur souvenir de voyage avec votre fille et pourquoi?


Difficile de répondre. Je dirais Bali car c’est sa destination la plus lointaine pour l’instant et qu’elle a pu prendre conscience de beaucoup de choses en voyant les autres enfants, la vie telle qu’elle est loin de notre société de consommation, mais aussi la Grèce qui fut son premier voyage sans poussette où elle nous a prouvé que l’on avait raison de voyager avec elle.

Elle nous a démontré qu’elle était devenue une aventurière en escaladant une bonne partie de Mont Olympe et que même si comme tous les enfants elle aime la piscine, elle pouvait s’en passer pour aller visiter et découvrir

.

Vous rentrez d’un voyage à Bali de 3 semaines, comment avez-vous choisi votre itinéraire?



Pour un long voyage, on commence toujours par créer une carte sur laquelle on va pointer ce que l’on veut voir (cascade, temple, ville, village, artisanat, histoire, marché) sur base des photos de voyageurs et blogs.

Une fois cette carte terminée, on peut vite voir où l’on va devoir loger pour éviter de passer nos vacances sur la route.

On planifie des étapes, des itinéraires dans lesquels on prévoit à chaque fois des jours où l’on va visiter beaucoup de choses et des jours plus soft où l’on pourra se détendre un peu plus.

Ensuite pour Bali nous voulions aussi visiter avec des guides locaux parlant français pour que Maena puisse comprendre les explications. Et grâce aux guides nous avons parfois adapté notre plan de route sans trop le changer.



Que vouliez-vous absolument voir à Bali ?



Nous voulions voir un maximum de choses donc tous les temples principaux, quelques cascades, les jardins qui font partie de l’histoire balinaise et découvrir les différentes plages, de celles réservées aux surfeurs à celles qui sont encore à l’état naturel où les balinais peuvent encore profiter de leur île.

.


Pour nos étapes, nous avons donc commencé par une première étape à la plage de Sanur le temps de se remettre du décalage horaire et faire quelques premières visites à l’est de l’île, et les premières rencontres authentiques avant le grand rush.

.

Bali - Temple Taman Tirta Gangga - Voyage en famille

.


Deuxième étape à Sebatu au nord d’Ubud dans un hôtel réputé pour ses retraites au calme pour un paysage rempli de rizières et un maximum d’excursions. L’endroit était idéal pour se reposer après de longues journées.

.

Balade en famille dans les Rizières de Bali - Voyager avec ses enfants sur l'ïle des Dieux

.

La foret sacrée des Singes Bali avec les enfants

.


Troisième étape au nord à Lovina que nous avons vite abandonné car trop touristique à notre goût pour aller à Pemuteran chercher le calme et la douce vie balinaise.


Quatrième étape retour dans le centre vers Ubud pour continuer nos visites culturelles.

.

Bali Gunung Kawi

.


Et la dernière étape pour le Bali touristique de Seminyak (ouest de l’île) à Nusa Dua dans la péninsule de Bukit au sud.


En allant à Bali on voulait se faire notre propre opinion après avoir vu pas mal de reportages et donc voir les parties touristiques de l’île mais surtout trouver l’authenticité.

Les étapes de leur roadtrip à Bali, en résumé :
  1. Sanur
  2. Sebatu 
  3. Lovina et Pemuteran 
  4. Ubud 
  5. Seminyak 
  6. Nusa Dua

.

TOUT LEUR ITINERAIRE A BALI SUR LE BLOG DE MY TRAVEL EYES

.



Comment voyagiez-vous entre les étapes?

Pour chaque changement de logements, nous avions prévu un jour avec notre guide afin de faire une journée check out...excursions...check in.

Dans certains cas nous étions très content d’avoir notre guide pour qu’il contacte par exemple les propriétaires afin de lui expliquer le chemin vers la villa ou l’hôtel.

Pour les autres déplacements, nous avons toujours utilisé des taxis. A Bali comme dans beaucoup de pays il faut négocier les tarifs, cela fait partie du tourisme et c’est assez simple une fois que vous connaissez les tarifs raisonnables.



Un endroit ou visite que vous avez moins apprécié sur l'Ile des Dieux?


Lovina au nord de Bali fut une déception. L’endroit est réputé pour ses excursions à la rencontre des dauphins.

Malheureusement nous n’avons pas aimé ce côté trop touristique, cette rencontre avec les dauphins ressemblait trop à une chasse aux dauphins à notre goût et nous avons changé d’endroit dès le lendemain matin le temps de réserver un autre hôtel à Pemuteran.



Quel type d’hébergement aviez-vous choisi? Lequel conseilleriez-vous absolument aux familles? Le plus adapté aux enfants?



Cela dépend des envies et préférences de chacuns.

Nous avons fait 2 Villas avec piscine privée et 4 hôtels. Etant donné que nous avons beaucoup visité, l’idéal pour nous c’est la Villa avec piscine privée qui est le meilleur endroit pour se détendre après une longue journée en toute intimité.

Au bout de quelques jours nous étions ravis de voir notre petite fille prendre ses petites habitudes du style hop je vais dans la piscine pendant que papa et maman se préparent puis hop je vais vite vite vite dans la piscine une dernière fois avant d’aller prendre ma douche.



Ce qui vous a frappé au niveau de la vie de la population balinaise ?


Nous avons été frappé par 2 sortes de Bali.

De Seminyak à Nusa Dua, tout est fait pour les touristes et les balinais y perdent un peu de leur authenticité à cause de cette société de consommation qui arrive à grand pas.

Par contre, dans les autres régions de l’île on peut comprendre pourquoi Bali est l’île des Dieux. Les gens sont accueillants, respectueux, vrais.

Apprendre leurs coutumes, leurs croyances impose tout de suite le respect. Ils ne sont pas comme nous, ils sont très attachés à leur communauté.

Par exemple, lors de cérémonies, mariage, enterrement, ils sont aidés par leur famille mais aussi par leur communauté, les voisins qui font tout pour que la famille puisse célébrer en toute tranquillité.  Actuellement, nous sommes encore en contact avec certains habitants qui sont devenus de vrais amis.



Vous étiez en partie accompagnés d’un guide pendant votre voyage. Qu’est-ce que cela vous a apporté?

Sur les 3 semaines nous avons passés 8 jours avec un guide. Pour la première fois nous voulions un guide parlant français afin que Maena puisse comprendre et cela nous évite de faire sans cesse la traduction c’est vraiment plus pratique.

.

Bali en famille avec un guide francophone

.

Les guides parlant français sont très convoités, nous avons donc du prendre 2 guides pour nos dates et même un guide anglophone en fin de séjour non planifié lorsque nous avions besoin de quitter le tourisme pour retrouver une dernière fois le Bali que l’on aime.



Quel a été le plus grand choc pour votre fille lors de ce voyage?



Voir des enfants jouer sur la plage avec des bâtons et des bouteilles dans le nord, une vrai leçon de vie.


Au début elle avait du mal de comprendre certaines précautions que l’on doit prendre  comme se brosser les dents avec de l’eau en bouteille. Elle voulait savoir pourquoi les petits enfants ont tous la même tenue pour aller à l’école, beaucoup de petites choses qui font partie de la culture du pays et des habitudes qui ne sont pas ou plus dans nos normes européennes.



Le meilleur souvenir de la famille?



Pas facile de sortir un seul souvenir, mais je dirais visiter l’école primaire et rencontrer les enfants qui étaient heureux de nous faire visiter leur école durant la récré. Et tout ces petits moments partagés avec les balinais.

.

Bali en famille - Visite d'une école - My Travel Eyes

.

Le pire?


L’arrivée dans la partie touristique de Bali avec l’impression de se retrouver dans un tout autre pays préparé pour les touristes, retrouver des grandes enseignes de fastfood, des centre commerciaux et vouloir fuir ce tourisme de masse pour retrouver le charme. Nous avions prévu 5 jours mais on a vite pu reprendre contact avec un guide pour continuer nos visite en dehors de cette région.



Est-ce facile d’aller à Bali ?



Au départ de Bruxelles, le premier vol dure 6h15 jusqu'à Doha pour une escale de 2 à 9h en fonction de votre choix de vol. Puis de Doha à Denpasar 9h45.

Ne tombez pas dans le piège d’une escale inférieure à 1h10! Chaque aéroport a une durée minimale estimée pour un changement de vol et certaines personnes ont déjà eu la mauvaise surprise de rater le second vol.



Le coût de la vie est-il abordable? cela compense-t-il le coût des billets?



Oui sans hésiter, vous pouvez sans soucis limiter le budget nourriture à Bali. Comme partout il y a des petits resto locaux (warung) où vous pouvez manger typique et à bas prix (attention les plats sont plus épicés donc il faut leur demander sans épices pour les enfants).

.

Restaurant à bali en famille

.

Et d’autres restaurants réservés pour une clientèle touristique qui est beaucoup moins épicées (mais aussi moins de goût) et un rien plus cher mais ce n’est rien comparé à l’Europe.



Durée min du séjour que vous conseilleriez?



Je pense que le strict minimum est 10 jours car il faut compter que les 2 premiers jours et le dernier sont des jours perdus, cela fait donc 1 semaine pour profiter et voir un maximum de choses.

Vous ne pourrez pas tout voir et il va falloir sélectionner l’essentiel pour vos visite car à Bali, vous êtes vite bloqués sur la route. Parfois il faudra 3h pour faire 40km si par exemple il y a un accident ou une cérémonie sur votre trajet.



Meilleure période pour  y aller avec des enfants?



La période estivale s’étend habituellement de Mai à Octobre. Mais comme partout les saisons changent et dans notre cas, nous n’avons pas eu de pluie en Octobre alors qu’en principe c’est le début de la saison des pluies.

Fin d’année la météo est aussi changeante, avec des périodes de pluies parfois d’1h à 4h de fortes pluies mais méfiez-vous car entre-temps le soleil est tout de même présent et donc crème solaire obligatoire ;)

Crédits Photo : Mytraveleyes

.

Vous avez aimé cet article? partagez-le ou épinglez-le!

.

Road trip  Bali avec un enfant - Voyage en famille sur l'ïle des Dieux, le témoignage de My Travel Eyes

.

D'autres articles que vous pourriez aimer sur le blog

.

Voyager en famille en Thailande

.

Voyager au Vietnam avec les enfants

.

Expériences de voyage en famille au Japon

.

Posté le 07/02/2017 par Propos recueillis par Eve-Amandine Notre blog voyage en famille, Destinations de voyage, Asie, Indonésie 0 4699

Une précision, un avis ? Laissez-nous votre commentaire

Une destination? Un hébergement? Une activité?

Derniers commentaires

Précédent