Une semaine en Toscane avec les enfants

Une semaine en Toscane avec les enfants

Après une semaine assez extraordinaire où nous avons pu tester toutes sortes d’activités familiales dans le Jura, nous avons repris la route cet été pour descendre encore un peu plus au sud : direction la Toscane.

Le nord-est de la Toscane plus précisément, dans un petit village, Fibbiano, à quelques km de Lucca et de la côte.

La Toscane, cette région chaude et colorée de l’Italie, regorge tellement de lieux à voir et de choses à faire qu’on pourrait y rester des semaines sans en avoir fait le tour.

Avec une famille de 3 enfants entre 2 et 8 ans, nous avons dû faire des choix, alléger un peu notre programme de visite et, malheureusement, aussi, choisir de ne pas faire certaines escapades qui nous tenaient pourtant à cœur.

Pour vous aider à planifier votre prochain séjour familial en Toscane, voici notre programme de visite, qui tenait sur une semaine.

Il saura très probablement vous inspirer pour votre voyage dans cette si belle région d’Italie.

 .

JOUR 1 : départ du Jura pour la Toscane

 .

Nous quittons le Jura et notre Gîte près de Salins-les-Bains pour une longue route vers Fibbiano où nous attend une petite maison perchée dans un village de montagne. Nous sonnons le départ aux aurores pour essayer d’arriver dans les temps en Toscane… près de 800 km à parcourir avant 16h.

Les enfants sont malgré tout surexcités par le départ et alors que nous espérions qu’ils terminent leur nuit dans la voiture, ils nous racontent leur vie pendant que nous tentons de maintenir le cap vers notre destination :-)

Après plusieurs discussions avec les propriétaires du Jura ... et notre GPS, nous décidons finalement d’acheter une vignette pour emprunter les autoroutes suisses, auxquelles nous ne pourrons de toute façon pas couper au retour. Mais surprise, à 6h du matin, il n’y a personne à la douane et les stations-service sont fermées. Nous montons sur l’autoroute (pas le choix) et à peine  5 minutes plus tard, un peu stressés par la rigueur suisse et la crainte d’une amende salée si l’une de leur caméra capte l’absence de vignette sur le pare-brise, nous redescendons et partons à la recherche d’une vignette dans les villages qui longent l’autoroute. Une, deux, puis trois stations-services et aucune n’a le précieux sésame pour nous permettre de continuer la route plus rapidement. Une heure de perdue, déjà. Notre planning de la journée semble mal embarqué !

Finalement, au détour d’un chemin de campagne nous tombons sur un MacDo improbable et une station qui peut enfin nous délivrer le petit autocollant tant espéré. On en profite pour récompenser les enfants plutôt patients par un petit déjeuner express. Mon portefeuille fait une drôle de grimace (euh… c'est des restos 3 étoiles le MacDo en Suisse ?) mais l’accueil du personnel est extra avec les enfants et ils nous proposent de réemballer pour la voiture les boissons XXL que les enfants n’ont pas réussi à terminer.

La chaleur commence à se faire sentir, malgré l’airco dans la voiture. Les enfants trouvent le temps long, même avec mes quelques carnets de dessins et un peu de musique. On invente des jeux de toute sorte et … voilà le Grand Saint Bernard. On monte le col, payons pour emprunter le tunnel histoire de récupérer un peu de temps perdu sur la route et, à la sortie, nous retrouvons avec 15°C et de la pluie.

Humhum… le séjour en Toscane commence bien loin de ce qu’on avait imaginé.

On pique sur Gêne, on prend patience dans les bouchons qui commencent à se former le long de la côte italienne, on se fait quelques frayeurs sur les viaducs (ça tient bien ces trucs-là ??) et à près de 150 km de l’arrivée on décide de faire une nouvelle pause. Mais pas question de s’arrêter au bord de l’autoroute. On veut en avoir plein les yeux et profiter un petit peu de cette première journée en Italie.

On emmène donc les enfants manger une délicieuse glace chez un petit artisan à Lerici et on déguste notre Gelato devant le port. Pour en prendre plein les yeux on est servis !

.

Toscane en famille - Déguster une glace à Lerici

.

On prend quelques infos sur les bateaux pour faire les Cinque Terre durant nos vacances, on repère un parking un peu moins cher, un resto qui semble sympa et on se promet de revenir (ce qu’on ne fera finalement pas, faute de temps !).

.

Lerici - Toscane - En Famille

.

Dernier tronçon vers la villa tant attendue et les choses se compliquent un peu. La route de montagne est plus longue et tortueuse que prévu, le parking plus loin qu’on ne le pensait de la maison et celle-ci, bien que dégageant un charme fou et une vue splendide nous déçoit beaucoup : draps et tapis troués, brûlures de cigarettes, frigo moisi, fourmis partout, la chambre des parents au sous-sol et celle des enfants dans le toit (pratique avec un petit dernier qui a tendance à nous rejoindre toutes les nuits pour calmer ses terreurs nocturnes)…

On décide de ne pas se laisser aller à la déception. Après tout, on n'est pas obligés de rester cloitrés dans la villa… la Toscane n’attend que nous (mais je vous avoue qu’on espérait vraiment mieux que ça alors même si je fais bonne figure devant les enfants, je rumine !).

 

 .

JOUR 2 : Viareggio

 .

Après une longue première journée sur les routes, on opte pour un dimanche plus calme avec les enfants.

Comme il faut bien se ravitailler, on débute par 40 min de route pour redescendre de notre perchoir et gagner Camaiore et son petit supermarché, heureusement ouvert le dimanche toute la journée.

On prend de quoi pique-niquer ainsi que quelques denrées qui devraient survivre à une journée dans le coffre et on part découvrir la région.

On avait repéré un petit parc naturel qui semblait proche et sympa : le Parco Naturale Migliarino San Rossore Massaciuccoli où il est possible de visiter «  L’oasis de Massaciuccoli »

.

Toscane en famille - Oasis Massaciuccoli - Camaiore

.

Très facile à trouver à la sortie de la ville, vous avez la possibilité de vous garer facilement (parking pour 4-5 voitures max mais nous n’avons croisé personne dans le parc !) juste devant l’entrée. Entièrement gratuit, le parc est parcouru de pontons en bois qui vous emmènent de petites cabanes en petites cabanes pour observer la faune et la flore sur le lac.

.

Toscane en famille - Massaciucolli - Parc naturel San Rossore

.

Par facilité et histoire de ne pas le répéter à chaque visite détaillée ci-dessous, je vous propose d’oublier dès à présent que notre petit dernier a été infernal pendant toutes les vacances, crise des « Terrible Two » oblige J Si vous ajoutez à cette période un peu agitée de son existence la chaleur assez pesante en Toscane, vous comprendrez qu’il n’a pas été facile à gérer pendant nos vacances en famille. Cela étant dit, je suis certaine que les activités que nous avons choisies durant notre séjour lui ont plu, même si ce n’est pas toujours ce que semblait nous dire son regard empli de colère ;-)

Donc, mon petit parc naturel ... Très très sympa, pour une balade d’environ 1h30 à 2h. Bien assez pour les enfants sous le soleil. Si vous y venez en début de soirée, nous avons vu qu’il y avait possibilité de louer un petit bateau pour une sortie accompagnée sur le lac. Dommage qu’il n’y ait pas plus d’infos sur cette option sur le site touristique local ou des départs plus réguliers. Je pense que ça aurait plu aux enfants.

Ensuite on reprend la voiture et, quelle folie, nous décidons de profiter de l’après-midi du dimanche à la plage. Je vous avoue de suite que faire farniente sous un soleil de plomb avec les enfants sur une plage bondée c’est loin d’être mon dada. Mais vu notre première journée éprouvante, je prends sur moi et leur propose une activité qui, j’en suis sûre leur fera plaisir. A charge de revanche ;-)

Nous prenons donc la direction de Viareggio et tentons de trouver la fameuse plage gratuite dont on nous avait parlé. En effet, la station balnéaire de Viareggio et réputée pour ses longues plages payantes, souvent bondées, où l’on trouve parasols et chaises longues pour 10€ par personne la journée. Pas trop mon truc vous l’aurez compris.

Il y a effectivement moyen de trouver une plage gratuite à Viareggio. Il vous suffit de vous garer au bout du parking derrière le port (à la toute fin des plages payantes donc) et d’emprunter le petit sentier qui longe la plage. Là, vous aurez différentes possibilités pour rejoindre la mer et la plage gratuite, déjà moins bondée mais au sable tellement brûlant qu’on n’a pas pu faire autrement que d’enfiler des baskets pour rejoindre la mer !

.

.

Mais si la plage gratuite a certains avantages, elle a aussi de nombreux inconvénients : vendeurs en tout genre qui nous importunent toutes les 5 minutes, pas d’ombre, pas d’espace sécurisé ni de surveillance pour les enfants, pas de toilette publique, …

Honnêtement je n’y ai pas passé un mauvais moment. Mais la longue marche sous 40°C pour rejoindre un endroit un peu calme… on repassera. Mon seul petit conseil sera donc d’essayer de profiter de cette bonne adresse en fin de journée plutôt, lorsque les touristes désertent la plage pour rejoindre les restaurants.

 .

Jour 3 : La Garfagnana

 .

Je crois que vous avez saisi le concept, je vous ferai l’impasse sur les 40 min de route quotidienne, matin et soir cela va sans dire, pour rejoindre notre petit village dans les montagnes pour aller à l’essentiel.

Nous avions choisi de profiter des lieux plus préservés de la Toscane et, d’une manière générale, tenté de faire l’impasse sur les gros sites touristiques (Florence par exemple) que nous soupçonnions de ne pas être super adaptés en plein été avec des enfants que l’Art et l’Histoire n’intéressent que très moyennement.

Après avoir contourné Lucca, nous rejoignons la région de la Garfagnana en faisant un premier arrêt à Borgo a Mozzano. Nous y admirons un super petit pont médiéval qui vaut le détour. Le Pont du Diable ou « Ponte di Diavolo » enjambe le Serchio où se reflètent ses 5 arches, toutes de tailles différentes.

.

Le Pont du Diable - Borgo a Mozzano - Toscane en famille

.

La légende veut que le maçon, ayant demandé l’aide du diable pour finir le pont dans les temps, roula celui-ci en faisant traverser le pont à un chien. Le Diable avait en effet exigé d’avoir la première âme qui traverserait le pont.

Les enfants ont beaucoup aimé l’escalade et le p’tipiyou de 2 ans se régalait de voir qu’on avait aussi fait un pont dans l’eau pour les poissons (il m’a fallu un bon quart d’heure avant de comprendre qu’il parlait du reflet du pont mais on a bien ri !).

On reprend la route une petite vingtaine de minutes et on arrive à Barga (à ne pas confondre avec la ville de Braga au Portugal). Ce charmant village médiéval, l’un des plus typiques de l’Italie du Nord, nous fait vraiment de l’œil. On se gare assez facilement (coup de chance ?) aux portes de la ville médiévale et on est repartis pour un peu d’escalade.

.

Toscane en Famille - Cathédrale de Barga avec les enfants

.

De jolies places, de très belles petites ruelles semi-piétonnes (les locaux ont le droit de passer, un peu vite parfois, avec leur véhicule motorisé, motos ou voitures), une magnifique Cathédrale qui surplombe Barga,… Tout le charme pittoresque de la Toscane dans un seul village.

.

Toscane en famille - La Garfagnana et Barga

.

Sur les conseils du guide du routard on descend dans le creux de la ville pour rejoindre un resto dans une plaine de jeux… fermé (depuis plusieurs années semble-t-il !!!). On reprend donc l’ascension dans l’autre sens et on s’arrête finalement au Caffè Capretz et déjeunons d’une pizza sous une jolie pergola en pierre qui donne sur une petite place où les enfants peuvent se dépenser un peu sans s’éloigner. Pour ceux qui s’y rendent en amoureux, demandez à manger sur le balcon à l’arrière du restaurant, qui donne sur les ruelles à l’arrière. Très romantique mais pas du tout adapté aux familles.

.

.

Suite de la journée avec un détour par les villages de Castelnuovo di Garfagnana et Castiglione di Garfagnana. Le temps devient orageux et p’tipiyou s’est endormi. On remet la balade dans les villages à une prochaine fois et on se contente d’un petit tour des remparts de Castiglione en voiture.

.

Castiglione di Garfagnana - Toscane en famille

.

Le temps n’étant pas de la partie, quitte à rester enfermés, on décide de faire un peu de retour et de traverser la montagne pour rejoindre Carrare.

.

Toscane en famille - Village dans la montagne - Garfagnana

.

La route est splendide, on se sent seuls au monde et, si les kms sont nombreux, on est ravis d’arriver de l’autre côté pour des vues panoramiques très sympas sur Carrare, les carrières de Fantiscritti et la côte des Cinque Terre au loin.

.

Toscane en famille - Carrières de Marbre près de Carrare et Massa

.

On passe par Massa et on remonte de l’autre côté pour rejoindre les « Fantscritti Cave » . Petite déception à l’arrivée car les carrières de marbre ne se visitent qu’en 4x4. Le prix est raisonnable (10€ par personne pour 2 heures d’une visite qui s’annonce grandiose) mais les enfants en ont marre et il nous faut encore  retourner à la villa.

.

Toscane en famille - Cave de Fantiscritti - Carrières de marbre - Carrare

.

On profite du magasin de souvenirs pour présenter un peu le marbre aux enfants, on admire le travail des ouvriers en plein air qui sculptent des reproductions de la Venus de Milo dans du marbre et on rentre à Fibbiano. Epuisés mais ravis de cette journée bien remplie.

 

 .

Jour 4 : Livourne et Pise et la Côte des étrusques

 .

Toujours dans l’optique de s’éloigner un peu du tourisme de masse qui plombe la Toscane en plein été, je concède aux enfants la possibilité d’aller voir la Tour de Pise, à condition de pouvoir débuter la journée par une balade à Livourne.

Pas spécialement référencée dans les guides, réputée pour être un des plus grands ports d’Europe (notamment pour les ferries qui partent vers la Sardaigne et la Corse), j’ai envie de prendre le pouls d’une ville portuaire peu fréquentée par les touristes.

On laisse la voiture à deux pas des remparts, en forme d’hexagone, et on erre dans les canaux intérieurs de la ville. Le quartier de la petite Venise ou Venezia Nuova relie deux forteresses : l’ancienne et la nouvelle.

.

Toscane en famille - Livourne avec les enfants - Livorno

.

Les rues sont calmes, presque désertes, les façades d’un rouge vif, les arcades font un peu d’ombre aux passants. Une heure ou deux suffisent pour découvrir la ville mais je suis contente de l’avoir vue.

.

Toscane en famille - Livorno - Livourne - Venezia Nueva

.

Avant de reprendre la route vers Pise, je propose de longer la côte des Etrusques et de descendre vers quelques stations balnéaires réputées afin de prendre un peu l’air. La route zigzague le long des falaises et plonge vers la mer dans un décor très différent de la longue plage de sable fin de Viareggio. A de nombreux endroits, les Vespas se succèdent en rang d’oignons, poussées au mieux le long de la Grand-route, leurs propriétaires ayant rejoint les rochers pour un petit plongeon.

On s’arrête finalement à Castiglioncello où il est possible de partager un petit coin de plage de galet avec les locaux ou d’opter pour des plages payantes (en guise de plage, des rochers en fait sur lesquels sont posés quelques transats).

.

Toscane en famille - Plage gratuite à Castiglioncello - Mer

.

Toscane en famille - Plage payante - Castiglioncello .

Petit sieste pour le petit dernier pendant que les filles cherchent des cailloux de couleur dans le fond de l’eau transparente et on prend enfin la direction de Pise.

Coup de bol phénoménal, on obtient une place gratuite dans la rue perpendiculaire à la Tour de Pise. Je promets aux enfants qu’on ira poser devant la tour mais d’abord, je les embarque dans une visite découverte des quais de la ville.

.

Pise avec les enfants - Toscane en famille  - Balade sur les quais de l'Arno

.

On s’arrête devant la magnifique petite Eglise de Santa Maria della Spina.

.

Pise en famille - Toscane avec les enfants - Sante Maria della Spinna

.

On déguste une glace « artisanale et naturelle » chez De’ Coltelli, probablement le meilleur glacier de Pise.

On emprunte la « Corso Italia » depuis la Place du XX septembre et on rejoint la Grande Place Piazza Vittorio Emanuele II. Un chouette quartier, plus animé et plus commercial, mais qui cache de jolis trésors dans les ruelles transversales.

.

Quais de Pise - Toscane en famille avec enfants

.

On retraverse ensuite l’ Arno par le Ponte di Mezzo et on se perd dans les quartiers très touristiques.

On se rend à la Piazza del Duomo bien sûr avec la célèbre Tour Penchée de Pise (mais pas que).

.

Visiter la tour de Pise avec les enfants - Toscane en famille

.

Et on découvre la jolie Piazza dei Cavalieri très fréquentée par les étudiants, ….

.

Pise en famille - Toscane avec les enfants - Piazza dei Cavalieri

.

On se dit alors que Pise est une ville qui doit être très jolie à la nuit tombée ou mieux encore à l’automne.

.

Toscane avec les enfants

.

 

 .

Jour  5 : Certaldo Alto et San Gimignano

 .

Le programme de cette journée était probablement trop ambitieux. Nous avions imaginé descendre vers le Centre de la Toscane car je souhaitais absolument refaire découvrir Sienne aux enfants. La ville étant à près de 3 heures de route de notre lieu de séjour, nous avions prévu plusieurs arrêts en cours de route (Certaldo Alto, San Gimignano, Colle di Val d’Elsa et Monteriggioni) et l’option de rentrer à la nuit tombée pour que les enfants puissent se reposer en voiture sur le trajet du retour.

Mauvais calcul… nous n’avions pas pris en compte la chaleur étouffante de cette journée qui, malgré quelques épisodes orageux, a mis les nerfs de toute la famille à rude épreuve et rendu les trajets plus compliqués que prévu.

La seule étape que nous avions prévue et maintenue dans ce programme fut la visite de la jolie ville de Certaldo Alto. Ce village médiéval accroché à la colline, que l’on rejoint en funiculaire, est vraiment hors du temps. Les enfants ont adoré emprunter le funiculaire pour monter ver la ville, un peu comme lors de notre visite en famille de Bergame.

Pour rejoindre la place où se trouve le départ du funiculaire, suivez les flèches pour le parking gratuit dans la nouvelle ville. Il est légèrement décentré (10-15 minutes de marche) mais le chemin est parsemé de plaines de jeux qui feront certainement très plaisir aux enfants.

.

Toscane en famille - Certaldo Alto - Funiculaire avec les enfants

.

Les voitures sont quasiment inexistantes dans le petit village et les ruelles ocres et rouges se laissent découvrir avec plaisir à pied.

.

Certaldo Alto en famille - Toscane avec les enfants

.

Dans la rue principale, de nombreux petits restos mettent des tables et chaises en bois à votre disposition. Après 20 bonnes minutes de colère du petit dernier, nous décidons malgré tout de rester y déjeuner et optons pour le restaurant « A Casa tua » où les enfants dégustèrent des Penne Al Ragu, Mr Tipiyou une délicieuse Bruschetta et pour ma part des Picci, spécialité de pâte au blé dure avec des noix et tomates cerises à peine jetées dans la poêle. Un régal.

.

Certaldo Alto - Resto en famille

.

Après cette petite pause gastronomique on reprend la route, direction San Gimignano. On tente de trouver un parking gratuit… raté pour cette fois et on opte donc pour le parking P2 qui permet d’avoir une navette en bus pour remonter vers la ville.

.

Toscane en famille - Voyages avec les enfants

.

Mauvaise surprise en arrivant à la navette, le service est en supplément du prix du parking, contrairement à ce que nous annonçait notre guide de voyage. Vu le prix déjà exorbitant du parking, on décide de mettre P’tipiyiou sur les épaules et de se lancer à l’assaut des ruelles pentues qui nous mènent jusqu’à l’entrée de San Gimignano.

Je pense que les autorités devraient réellement repenser cet aménagement. Car nous étions loin d’être les seuls à avoir opté pour cette solution et les enfants étaient nombreux à courir sur les trottoirs, pas très larges qui donnent accès au village. Nous devions par ailleurs traverser un rond-point traversé par les autocars de touristes, sans passage piéton, et j’avoue avoir pratiquement fermé les yeux et croisé les doigts en le traversant.

Mais bref, on rejoint la porte d’entrée de la ville et on se laisse aller à la rêverie dans ce village entièrement piétonnier et pris d’assaut par les touristes.

.

San Gimignano en famille - Visite avec les enfants

.

Les nombreuses tours donnent le vertige, les façades préservées beaucoup de charme mais rien à faire, je n’arrive pas à me laisser aller à la magie du lieu, bien trop touristique pour moi. Sous les charmantes façades, on ne trouve que des magasins de souvenirs et des restos trop chers.

.

San Gimignano et ses nombreux magasins pour touristes

.

 

On décide de fuir la rue principale, on se retrouve dans un petit parc en haut de la ville alors que la pluie se met à tomber. On se réfugie comme on peut dans une cavité du mur et on attend quelques minutes que ça passe.

.

San Gimignano - Balade dans les parcs en famille

.

Mais rien à y faire, la pluie continue de tomber (et tombera encore une bonne heure) alors tant pis, on reprend notre marche sous les gouttes chaudes de cette pluie d’été.

On redescend de l’autre côté du village, on s’arrête en route pour une petite glace et on rentre récupérer notre voiture dans le parking.

.

Toscane avec les enfants - Petite glace à San Gimignano

.

Et c’est là que les choses se compliquent J des enfants épuisés, des disputes qui éclatent pour des bouteilles d’eau (on avait eu la bonne idée d’oublier nos super gourdes Gaspajoe dans le frigo du gîte en quittant le Jura), un petit dernier qui refuse de regagner son siège auto et, en principe, encore 1h30 de route pour rejoindre Sienne en passant par Colle di Val D’Elsa et Monterrigioni que nous avions prévu de visiter au passage. Voyant la catastrophe arriver, les 1h30 de retour restantes plus les 3 heures de voiture pour le retour, on décide finalement de faire demi-tour et de rentrer à Fibbiano en fin d’après-midi. Sienne et la Toscane, ce sera pour une autre fois !

 

 .

Jour 6 : Repos… et visite de Lucques (Lucca)

 .

Dernier jour… Il est temps de penser aux valises. Les enfants s’éclatent dans notre mini-piscine pendant qu’on fait un peu de rangement et qu’on vide la voiture avant de la remplir à nouveau.

Il nous reste Lucca à découvrir. Nous avions choisi de garder cette visite pour notre dernier jour afin de réduire le nombre de km en voiture avant de reprendre la route et d’avaler les 1250 km qui nous séparent de la maison. Vu notre mauvaise expérience de la veille avec la chaleur, on opte pour une petite sieste l’après-midi et une visite en fin de journée de Lucca.

On commence par se ravitailler en Pasta, vin rouge et grissini dans un super marché local et on dépose la voiture au pied des remparts de la ville. Les nombreux parkings sont gratuits passés 19h.

.

Lucques en famille - Toscane avec les enfants

.

On débute la visite de la ville par une promenade sur les remparts et on s’y arrête d’ailleurs pour pique-niquer sur l’un des nombreux bancs qui nous donne une vue directe et magnifique sur  le Duomo di San Martino (Dôme de Saint Martin)

.

Lucca en famille - Toscane avec les enfants

.

Visite de Lucca en famille - Toscane avec les enfants

.

.

Les aires de jeux et espaces verts sont nombreux sur cette promenade et cela nous permet de faire assez rapidement (une bonne heure) le tour complet de la ville. On part ensuite à l’assaut des jolies ruelles de la ville. On contourne le Dôme, on rejoint la Piazza Napoleone et le Palazzo Ducale et ensuite par la Via Beccheria on arrive sur la place de l’Eglise de San Michele in Foro.

Les enfants y jouent au ballon, les touristes dégustent une glace et écoutent les musiciens des rues.

.

Place de Lucca avec les enfants

.

L’ambiance est légère, le soleil commence à se coucher, les lumières sur les murs colorés de Lucques sont justes parfaites. Un beau moment en famille comme on aurait aimé en avoir un peu plus durant notre séjour : calme et serein.

On continuer d’errer un peu en famille dans les ruelles, entre les fontaines et les Eglises et on arrive à la Piazza del Anfiteatro, cette jolie place ovale.

.

Piazza del Anfiteatro Toscane en famille - Lucca

.

Les restos pour touristes ont malheureusement envahit la petite place et on ne s’y attarde pas, préférant continuer notre flânerie dans la ville.

On repart ensuite direction la voiture et, sur un petit coup de tête, on décide de faire une surprise aux enfants en leur proposant une dernière activité en famille .

On loue un cuistax pour une heure (18€) et on grimpe sur les remparts. La nuit tombe, les jambes des adultes souffrent mais on y arrive et on profite des lumières qui s’allument sur et autour des remparts pour un moment un peu magique avec les enfants.

On clôture cette magnifique soirée à Lucca avec un petit tour de manège et une bonne granita et on peut quitter la Toscane sur une belle note, la tête remplie de souvenirs et l’envie d’y revenir, à une autre saison probablement et quand les enfants seront plus grands. 

Posté le 13/09/2016 par Eve-Amandine Notre blog voyage en famille, Destinations de voyage, Italie, Europe 1 10268

1 Commenter

  • DJAFFAR HAFIZ

    DJAFFAR HAFIZ 07/08/2018 Reply

    Bonjour
    Merci pour votre partage, c'est magnifique.
    Nous comptons faire la Toscane l'année prochaine avec une des deux cotes l'adriatique ou la mediterrannée, que nous conseillez vous en début juillet.

    Merci

Une précision, un avis ? Laissez-nous votre commentaire

Une destination? Un hébergement? Une activité?

Derniers commentaires

Précédent