Les tribulations d'une famille en liberté

Les tribulations d'une famille en liberté

Les tribulations d’une famille en liberté. Quel super nom pour un blog de voyage en famille, vous ne trouvez pas? 
Moi, ça m'a plu!
Parce que si spontannément les gens associent souvent le voyage à la découverte (de soi, des autres, du monde) la notion de liberté n'est pas forcément identifiée clairement par les familles qui partent à l'aventure autour du monde. 
J'ai donc eu envie de vous faire découvrir ce joli blog voyage tenu par Valérie.
Rencontre...
.

Je suppose que ce nom pour votre blog n’est pas anodin... de quoi vouliez-vous vous libérer? Quelle vie avez-vous laissée derrière vous pour partir en famille?

.

En fait le nom de ce blog est un clin d'œil à ma profession. Je suis universitaire et enseigne le droit des libertés fondamentales (les droits de l'homme autrement dit). A force de parler des libertés des uns et des autres, j'ai eu envie de passer de la théorie à la pratique !! 

Depuis plusieurs années nous en avions assez avec mon mari de mener une vie remplie de sécurité (un bon boulot, une jolie maison ...) et correspondant aux diktats de la société de consommation. Nous avons dit "stop". 

Et c'est à partir de là que l'idée d'un voyage au long cours s'est imposée. Mais pour cela, il a aussi fallu se libérer de toutes nos chaînes : des plus concrètes (boulot, argent, maison) au plus inconscientes (peurs diverses, attachements...)!

Le plus dur ce n'est pas de voyager, c'est de mettre entre parenthèse sa vie quotidienne ! Mais quelles satisfactions ensuite !
 .

Dites-nous en plus sur votre projet de voyage avec votre enfant.

.

Notre projet a débuté deux ans avant notre départ. C'est le temps qu'il nous a fallu pour le murir et organiser notre "sortie de vie" (dans mon blog, rubrique "réflexions", je donne le timing exact).

Nous partons pour un an, mais sommes entrain de nous demander si nous n'allons pas prolonger d'une année supplémentaire. On y prend goût !

Pour l'instant, nous visitons seulement l'Amérique du sud hispanophone : Argentine, Chili, Bolivie, Pérou, Equateur et Colombie. Nous avons choisi de le faire dans un fourgon 4X4.

.

.

Voyage en fourgon en Amérique

 

.

Comment envisage-t-on de partir avec un enfant? Je pense que Charles, votre fils, était déjà un petit voyageur aguerri avant le départ pour ce tour d’Amérique du Sud? 

 
Partir avec un enfant en bonne santé ne présente aucune difficulté ! Charles voyage depuis qu'il est né, que ce soit en 4X4 ou en camping-car.
 
.

Vous avez opté pour un projet en camping-car. Qu’est-ce qui a orienté votre choix? Pourquoi pas un voyage sac au dos, à vélo ou en car?

.
 
Nous avons choisi de voyager en camping-car car c'est un mode de voyage très commode et économique, une fois le véhicule acheté.
Néanmoins, il en existe pour toutes les bourses (voir notre site, rubrique "véhicule").4
Quand on voyage avec un enfant, il offre un point de repère très sécurisant pour ce dernier. On sait que les petits sont très casaniers et pleins d'habitudes. En utilisant ce mode de locomotion, on se déplace à notre gré sans dépendre d'horaires de bus ou d'avions, de réservations hôtelières. L'enfant dort toujours dans le même lit. Il a ses affaires.
 
.

Qu’est ce qui vous a marqué le plus jusqu’à présent? Et pour votre fils? 

.
 
En ce qui nous concerne, c'est la gentillesse des sud américains, la beauté et la grande diversité des paysages parcourus.
Pour Charles, c'était les baleines vues à la péninsule argentine de Valdès. Mieux : non seulement il y avait des baleines, mais aussi une quinzaine d'enfants français qui, tous, voyageaient avec leurs parents en camping-cars. Le rêve pour lui : jouer et observer !!
 
.
Baleines Péninsule de Valdes
.
La destination que vous souhaiteriez conseiller aux familles qui nous lisent?
 
Pour ceux qui voyagent en été (européen), je conseillerais sans hésiter l'Argentine du nord ouest, de la frontière bolivienne à Mendoza. Les paysages de pierres rouges, blanches, ocres au milieu desquels volent des perroquets, sont fascinants. 
.
Argentine en famille
.
 
Pour ceux qui voyagent en hiver (européen), je conseillerais la région des Araucanias au Chili qui se situe environ 700 kms au sud de santiago : lacs d'une pureté extraordinaire, volcans, Pacifique, gastronomie délicieuse ...
 
 
Ces deux destinations sont d'une simplicité absolue avec un enfant. Dans tous les cas, je déconseille fortement de se dire qu'en "3 semaines" on va visiter "toute l'Argentine" ou "tout le Chili" : les distances sont énormes, même en avion !
 
.

Aviez-vous des craintes sur le fait de voyager avec un enfant?

Se sont-elles vérifiées ? 

.
 
On craint toujours qu'il tombe malade, se fasse mal, se perde ... Comme en France ! Et comme en France, ce qu'on redoute se produit. C'est la vie ...  Il n'y a aucune spécificité de ce point de vue entre la vie en métropole ou en voyage !
On gère au cas par cas !
 
Tribulations d'une famille en liberté
.
Pour suivre les aventures du petit Charles (qui vient de souffler sa 6ème bougie ;-) ) rendez-vous sur le blog
Crédits Photos: voyage-liberte.fr
Posté le 22/01/2016 par Propos recueillis par Eve-Amandine. Notre blog voyage en famille, Amérique du Sud, Argentine, Tours du monde en famille, Chili 0 2530

Une précision, un avis ? Laissez-nous votre commentaire

Une destination? Un hébergement? Une activité?

Derniers commentaires

Précédent
Suivant